Aller au contenu principal

Covid-19 : une mesure de déblocage anticipé de l'épargne retraite en faveur des indépendants

Le gouvernement autorise à titre temporaire et exceptionnel les travailleurs non salariés qui rencontrent des difficultés économiques du fait de l'état d'urgence sanitaire à débloquer de manière anticipée une partie de leur épargne retraite (Madelin et PER individuels).

Comme annoncé par Bruno Le Maire fin avril, les travailleurs indépendants ayant souscrit un contrat d'épargne retraite Madelin, "Madelin agricole" ou un plan d'épargne retraite "loi Pacte" vont être autorisés à formuler une demande de rachat sous certaines conditions.

La mesure est inscrite dans le 3e projet de loi de finances rectificative pour 2020 présenté mercredi en conseil des ministres. Le rachat serait réservé aux seuls chefs d'entreprise qui ont bénéficié du fonds de solidarité prévu par la loi de 23 mars 2020 pour faire face à l'épidémie de Covid-19.

Quel que soit le nombre de contrats souscrits par l'intéressé, le rachat serait limité à 2 000 €, serait soumis aux prélèvements sociaux mais n'engendrerait aucune imposition sur le revenu. Le projet prévoit que la demande de rachat devra être formulée avant le 15 novembre 2020.

© Copyright Editions Francis Lefebvre

Voir aussi

Encadrement du niveau des loyers : où en est-on ?

Déclaration papier des revenus de 2021 : la date limite de dépôt est reportée au 31 mai

La crise sanitaire a eu peu d’impact sur la composition du patrimoine des ménages