Aller au contenu principal

La hausse de la CSG en 2018 a entraîné une baisse inédite des pensions de retraite

L'édition 2020 de l'étude de la DREES sur les retraites donne la mesure des décisions de gel des pensions et de hausse de la CSG prises en 2018. La pension brute moyenne, tous régimes confondus, diminue de 1,1 % en euros constants. Le montant net moyen baisse de 2,6 %.

1 504 € bruts par mois, c'est le montant moyen de la pension perçue par un retraité résidant en France en 2018, soit un montant net qui s'établit à 1 382 € après déduction de la CSG et des autres prélèvements obligatoires.

L'étude annuelle de la DREES (ministère des solidarités et de la santé) révèle que, d'une part, la pension brute diminue de 1,1 % en euros constants, du fait notamment d'une absence de revalorisation des pensions du régime de base en 2018 et d’une faible revalorisation des pensions d'autres régimes, inférieure à l’inflation, et, d'autre part, la pension nette moyenne baisse de 2,6 % en euros constants en raison notamment de la hausse de la CSG à taux plein.

Le niveau de vie médian des retraités demeure toutefois légèrement supérieur à celui de l'ensemble de la population.

© Copyright Editions Francis Lefebvre

Voir aussi

Déclaration papier des revenus de 2021 : la date limite de dépôt est reportée au 31 mai

La crise sanitaire a eu peu d’impact sur la composition du patrimoine des ménages

Prestation compensatoire : non-prise en compte de l’occupation gratuite du domicile conjugal