Aller au contenu principal

Le dispositif « Ma Prime Renov’ » évolue en 2021

Les caractéristiques et les nouvelles conditions d’octroi de la prime de soutien aux travaux de rénovation énergétique dans les logements privés viennent d’être précisées par voie réglementaire.

Pour les ménages qui entreprennent des travaux d’économie d’énergie dans leur logement, le dispositif « Ma Prime Renov’ » a pris progressivement le relais à partir de 2020 du crédit d’impôt transition énergétique (CITE).

En 2021, la prime octroyée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat) s’ouvre à de nouveaux publics (propriétaires occupants aux ressources intermédiaires et supérieures et, à compter du 1er juillet : propriétaires bailleurs et autres titulaires d’un droit réel immobilier conférant l’usage d’un logement), de nouveaux forfaits sont intégrés à la prime (assistance à maîtrise d’ouvrage, rénovation globale, uniquement pour les logements individuels) et, enfin, des bonus exceptionnels pour l’atteinte de certains niveaux de performance énergétique sont prévus.

Les nouvelles dispositions viennent d’être précisées par deux textes réglementaires parus ce mardi au Journal officiel et s’appliquent aux demandes déposées à compter du 1er janvier 2021. 

© Copyright Editions Francis Lefebvre

Voir aussi

Les « vieux PEL » de nouveau sur la sellette

Crédit immobilier : la remontée des taux s’est poursuivie en août

Contrats de prévoyance : l’assureur n’est pas tenu d’être informé sur la réalisation de tests génétiques