Aller au contenu principal

L’option pour l’imposition au barème peut être exercée après le dépôt de la déclaration de revenus

Les contribuables de bonne foi peuvent, sans pénalité, corriger leur déclaration des revenus afin d’opter pour l’imposition de leurs revenus du capital au barème progressif.

L’article 28 de la loi de finances pour 2018 a instauré le PFU sur les revenus du capital (revenus mobiliers et plus-values sur cession de titres) perçus par des personnes physiques. Il s’applique de plein droit mais il reste cependant possible pour le contribuable d’opter pour la taxation au barème progressif de l’impôt sur le revenu lors du dépôt de sa déclaration annuelle des revenus (en cochant la case 2 OP).

Dans le cadre du droit à l’erreur , les contribuables qui n’ont pas opté pour l’imposition au barème au moment de leur déclaration de revenus, peuvent le faire en formulant une demande auprès de leur service des impôts ou depuis leur espace sécurisé sur impots.gouv.fr. Bien que l’option au moment de la déclaration soit en théorie irrévocable, l’administration a en effet décidé de donner une suite favorable à de telles demandes, sans pénalité .

© Copyright Editions Francis Lefebvre

Voir aussi

Investissements locatifs : plafonds de loyer et de ressources des locataires pour 2022

Le délai normal de vente d'une résidence principale s'apprécie au regard des diligences du vendeur

Pensions alimentaires : ressources à retenir pour justifier le caractère proportionné