Aller au contenu principal

Prestation de compensation handicap : les plafond des aides matérielles relevés au 1er janvier 2022

29/10/2021
Un arrêté modifie les montants maximaux des aides matérielles qui peuvent être attribuées aux allocataires de la prestation de compensation handicap. La durée maximale de l'ensemble des éléments de la prestation est portée à 10 ans.

Dans le prolongement des mesures déjà prises depuis 2020 pour améliorer la prestation de compensation du handicap, les montants maximaux des aides matérielles apportées aux allocataires seront relevés à compter du 1er janvier 2022. De plus, la durée maximale d'attribution sera unifiée à 10 ans. Rappelons toutefois que la PCH peut être renouvelée, voire prolongée à vie lorsque les difficultés de la personne ne sont pas susceptibles d'évolution favorable (loi n° 2020-220 du 6 mars 2020).

Ainsi, le plafond de l'aide technique qui permet l'achat ou la location de matériel compensant le handicap sera porté à 13 200 € par période de 10 ans, au lieu de 3 960 € par période de 3 ans actuellement. Pour l'aide liée à l'aménagement du véhicule de la personne handicapée, ainsi qu'à d'éventuels surcoûts résultant de son transport, le plafond sera relevé à 10 000 € par période de 10 ans (au lieu de 5 000 € par période 5 ans). Pour les aides spécifiques ou exceptionnelles, comme celles relatives à l'acquisition ou l'entretien de produits liés au handicap, le plafond sera relevé à 6 000 € par période de 10 ans (contre 1 800 € par période 3 ans actuellement). Enfin, le plafond de l'aide animalière sera relevé à 6 000 € par période de 10 ans (au lieu de 3 000 € par période 3 ans).

Décret 2021-1394 du 27-10-2021 et arrêté du 11-8-2021, JO du 29-10

© Lefebvre Dalloz

Voir aussi

Les « vieux PEL » de nouveau sur la sellette

Crédit immobilier : la remontée des taux s’est poursuivie en août

Contrats de prévoyance : l’assureur n’est pas tenu d’être informé sur la réalisation de tests génétiques