Aller au contenu principal

Seul 1 actif sur 5 épargne régulièrement pour sa retraite

53 % des Français en activité déclarent épargner pour leur retraite, dont seulement 21 % de façon régulière. Le montant moyen mis de côté des "épargnants réguliers" s'élève à 192 € par mois.

Disposer d'un capital ou de revenus complémentaires pour sa retraite figurent toujours parmi les principales raisons d’épargner, selon le baromètre 2019 AMF / Audirep de l’épargne et de l’investissement (71 % des réponses).

Pour autant, seuls 21 % des actifs interrogés déclarent épargner régulièrement en vue de la retraite, en moyenne 2 300 € par an. Pour les 79 % qui épargnent de temps en temps, voire jamais, la principale raison invoquée est l'absence de moyens suffisants (70 % des réponses), devant le choix personnel (25 %). Seuls 23 % de ceux qui épargnent estiment que l’argent mis de côté sera suffisant.

Cela étant, 48 % n'ont en fait aucune idée du montant à épargner pour se constituer le complément de revenus nécessaire pour la retraite. Notons également que, de façon générale, peu d’épargnants sont prêts à bloquer leur épargne sur une période très longue.

Seul 1 % des réponses accepte un engagement de plus de 20 ans, tandis que pour 25 % des réponses, aucun blocage n’est possible, même si cette proportion est en baisse par rapport aux années précédentes.

Par ailleurs, l’édition 2019 du baromètre de l’AMF confirme l’aversion au risque des épargnants (54 % des réponses) et le conseiller bancaire demeure le premier prescripteur lors du choix de souscription d’un produit d’épargne (60 % des réponses), devant l’entourage (41 %), le conseiller de la banque spécialiste en gestion de patrimoine (34 %), l’assureur (25 %), le notaire (20 %) et le CGPI (19 %).

© Copyright Editions Francis Lefebvre

Voir aussi

Les « vieux PEL » de nouveau sur la sellette

Crédit immobilier : la remontée des taux s’est poursuivie en août

Contrats de prévoyance : l’assureur n’est pas tenu d’être informé sur la réalisation de tests génétiques