Aller au contenu principal

Avis d’impôt sur le revenu : mention obligatoire du taux moyen et du taux marginal d'imposition

05/12/2022
Pour une meilleure information du contribuable, l’avis d’impôt sur le revenu indiquera désormais le taux moyen d’imposition du contribuable ainsi que son taux d’imposition marginal.

Les avis d'imposition doivent présenter le décompte détaillé du revenu imposable en faisant apparaître notamment le montant des revenus catégoriels, celui des déductions pratiquées ou des charges retranchées du revenu global, ainsi que le montant des charges ouvrant droit à réduction d'impôt et le montant de cette réduction (CGI art. 170, 3°-al. 2). Les taux marginal et moyen d'imposition ne figurent actuellement pas sur l'avis d'impôt sur le revenu. En revanche, dans le cadre de la mise en œuvre du prélèvement à la source, seul le taux moyen figure sur les fiches de salaire. Or, les deux taux sont souvent confondus par les contribuables.

Pour remédier à cette difficulté, le taux moyen d’imposition du contribuable ainsi que son taux d’imposition marginal doivent désormais figurer sur l’avis d’impôt sur le revenu.

On rappelle que le taux d'imposition marginal désigne le taux d'imposition auquel le contribuable est imposé sur la dernière tranche de ses revenus. Par exemple, pour un contribuable dont le revenu fiscal de référence de référence est de 29 000 €, son taux marginal d'imposition sera de 30 %. La connaissance du taux marginal d’imposition devrait permettre au contribuable de mieux mesurer le coût fiscal d’éventuels revenus complémentaires venant accroître son revenu global (revenus locatifs, revenus de capitaux mobiliers...).

S’agissant du « taux moyen d'imposition », il correspond au rapport existant entre l’impôt total mis à sa charge et son revenu net imposable. À noter que la loi vise toutefois « le taux d’imposition moyen au titre de l’article 204 H du CGI », autrement dit le taux de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu qui figure déjà sur l’avis d’imposition.

Cette mesure s’applique aux avis d’imposition à l’impôt sur le revenu émis à compter du 3 décembre 2022, qu’ils soient issus de la déclaration des revenus de 2022 souscrite en 2023 ou de déclarations de revenus des années antérieures souscrites tardivement. 

 

Loi 2022-1499 du 1-12-2022, JO du 2, art. 13

© Lefebvre Dalloz

Voir aussi

Frais de carburant pour 2022 : des barèmes en hausse

Les taux de l'épargne réglementée au 1er février 2023

L’indemnisation sans condition des arrêts de travail Covid, c’est fini