Aller au contenu principal

Emmanuel Macron entend relancer le chantier de la réforme des retraites

Le Chef de l'Etat n'abandonne pas l'idée de réformer le système des retraites tout en reconnaissant que le chantier ne peut pas être repris de manière inchangée aujourd'hui. Il défend le caractère juste du système universel par points.

"La réforme des retraites est-elle à mettre à la poubelle ? Non. Ce serait une erreur", affirme Emmanuel Macron dans un entretien accordé aux quotidiens régionaux, en insistant sur le fait "qu'il n’y aura pas d'abandon d'une réforme des retraites".

Le Chef de l'État défend le caractère juste du système universel de retraite en évoquant les emplois précaires. "Nous avons tous vu durant cette crise ce qu'on appelle la deuxième ligne, les livreurs, les caissières… Toute cette France-là est la France perdante du système de retraite actuel. C'est celle qui gagne dans le système de retraite universelle par points, celle des petites carrières et des carrières fracturées", explique-t-il.

Sur le fond, le président estime que la "réforme ne peut pas être reprise de manière inchangée à la sortie de crise, mais la question du nombre d'années pendant lesquelles nous cotisons demeure posée".

Sur la question du maintien ou non de l'âge pivot à 64 ans, Emmanuel Macron répond seulement : "je suis ouvert à ce que (la réforme) soit transformée".

À ce titre, il va demander au gouvernement de réengager rapidement une concertation en profondeur avec les partenaires sociaux, dès l’été, sur la question générale des équilibres financiers. "Il faut que tout cela soit mis sur la table", défend-t-il.

© Copyright Editions Francis Lefebvre

Voir aussi

Gains latents compris dans le résultat d’une société civile : les particuliers associés non imposés

Une SCI ayant une activité commerciale est imposée de plein droit à l’IS et le gérant associé en BNC

Financer ou améliorer de ses deniers un logement indivis n’est pas contribuer aux charges du mariage