Aller au contenu principal

Les loyers seront à nouveau encadrés à Lille

Un décret confirme la mise en place du dispositif expérimental d'encadrement des loyers prévu par la loi Élan sur le territoire de la commune de Lille. Le préfet de la région doit désormais prendre un arrêté fixant les montants des loyers de référence et des loyers plafonds.

La loi du 23 novembre 2018 portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique ("loi ÉLAN") prévoit un dispositif expérimental d'encadrement du niveau des loyers applicable jusqu'au 23 novembre 2023 dans les zones urbaines de plus de 50 000 habitants où il existe un déséquilibre marqué entre l'offre et la demande de logements.

Le conseil de la métropole européenne de Lille avait demandé au printemps 2019 que le territoire de la commune de Lille soit soumis à l'expérimentation. Les quatre conditions nécessaires à sa mise en place prévues par la loi étant remplies pour ce seul territoire au sein de la métropole, un décret confirme que le dispositif d'encadrement des loyers est mis en place sur le territoire de la commune de Lille.

L'entrée en vigueur effective est subordonnée à la publication de l'arrêté préfectoral fixant les loyers de référence, les loyers de référence majorés et les loyers de référence minorés.

Pour mémoire, une première tentative d'encadrement des loyers avait été opérée à Lille à partir de février 2017, sous le régime de la loi ALUR, avant d'être annulée huit mois plus tard.

© Copyright Editions Francis Lefebvre

Voir aussi

Déclaration papier des revenus de 2021 : la date limite de dépôt est reportée au 31 mai

La crise sanitaire a eu peu d’impact sur la composition du patrimoine des ménages

Prestation compensatoire : non-prise en compte de l’occupation gratuite du domicile conjugal